Espace INTRAGIR
 
 
 
 
 
 

DES INFIRMIÈRES MADE IN FRANCE Actualités EN MOSELLE  - Collaboration franco-allemande

VIVE LES PATRONS ! (de couture)
 

ILS VEULENT DES TENUES CHICS
POUR POUVOIR MIEUX VENDRE


En juillet dernier, Brigitte Euverte, ancienne professeur de couture, est partie pour assurer un stage “Couture” à Bujumbura, capitale du Burundi, sur la demande d'une ONG italienne, la VIS (Volontaria Internationale per del Sviluppo).

 

Objectif :  former des professeurs de couture à la technique de la Coupe (forme générale d'un vêtement) ainsi que des artisans capables de l'appliquer immédiatement. “La difficulté pour les couturiers en général au Burundi et dans les pays en voie de développement, c'est l'absence de patron (de couture)”, avait pointé le représentant de l'ONG, Daniele de Angelis, qui connaît bien le pays. « Résultat : un fort gâchis de tissu, une coupe aléatoire, une perte de temps puisqu'il faut tout refaire à chaque vêtement, et des prix de vente trop élevés ».


Brigitte, qui a déjà bouclé une douzaine de missions similaires, a pris en main, une semaine chacun, deux groupes d'adultes, douze professeurs de couture, fonctionnaires, et neuf artisans-tailleurs, déjà établis dans la profession.
Sur place, pas d'électricité et des machines à coudre mécaniques ; il faut vite s'adapter… “Grâce à un groupe électrogène, j'ai pu utiliser un ordinateur, et un vidéo-projecteur pour montrer mes cours de coupe, explique t-elle, pragmatique. ”.

 

IMG_0023 IMG_0079

 

Principales difficultés rencontrées : la différence de niveau entre participants et la langue pour communiquer. La moitié des stagiaires parlaient le français, l'autre avait recours à un interprète.

 

“Même s'ils ne s'habillent pas comme nous, ils ont les mêmes besoins que nous. Ils veulent que les tenues soient chics pour pouvoir mieux vendre”, remarque-t-elle. Après les deux semaines intensives de cet été, Brigitte a pu retourner dix jours en novembre à Bujumbura pour faire « une piqûre de rappel », une opportunité rare.

Cette fois, ils devront réaliser un sac multipoches avec de nombreuses difficultés. J'arrive avec le modèle fait, j'ai découpé les vingt-et-un patrons, on attaquera tout de suite. J'espère qu'ils auront progressé

 

Retour

Actions / Réalisations

 
 

Les Actions / Réalisations à découvrir

 

Partenaires

MAE