Délégation territoriale

Hérault

 
 
 
 
 
 

Actualités DES INFIRMIÈRES MADE IN FRANCE

POUR RÉVISER LE CODE DE LA ROUTE
 


« Où est la valise avec le haut-parleur ? » demande Claude Jeanguyot, bénévole de l'Association AGIRabcd à son acolyte Jean-Yves Legrand.

 

Nous sommes une dizaine installés à La Maison des Solidarités, à deux pas de la Basilique des rois de France à Saint-Denis. Ces deux animateurs ‘’surbookés’’, ils ont un carnet de “commandes” jusqu'en mars. Ils installent leur matériel et entament l'atelier d'AGIROUTE intitulé “Les seniors et la Sécurité Routière”, mis en place par AGIRabcd Norseinoise et la CNAV. “On va se séparer en deux groupes pour jouer à un petit jeu : Loiegiroute ”.


jeux de l'oie

 

Il a fallu un an et demi de travail à trois, dont Jean-Pierre Grassi ; “un gros boulot”, reconnaît Claude, pour mettre au point ce jeu inspiré du jeu de l'Oie. On lance les dés et on avance une voiture sur un trajet semé d'embûches.


-Qui a priorité à ce rond-point?,
-Quel est le temps de réaction d'un automobiliste qui a bu deux verres de vin?…


Interrogations et réponses s'égrènent sans lassitude, le duo est bien rodé. “Il faut que ça reste ludique pour que tout le monde participe, remarque Claude, Intervenant Départemental de la Sécurité Routière (IDSR). Le temps de lâcher une dernière blague.”Quel est le panneau que l'on trouve en haut d'un col en montagne?”;  “Le panorama!!. Rires. C'est l'heure du bilan. En clair, personne n'aurait le permis aujourd'hui avec la limite des quatre fautes tolérées. “C'est instructif et ça m'a remis en mémoire certaines règles” remarque Éliane.  “Ça m'a fait prendre conscience de mes lacunes” reconnaît une autre retraitée. Pour ma part, j'ai appris, entre autres, qu'un éthylotest était obligatoire à bord d'une voiture, et qu'à 130 km/heure, le champ de vision se réduisait à 30°. Bluffant !
 

 

Retour