Espace INTRAGIR
 
 
 
 
 
 

RELANCE D’UN DISPENSAIRE Actualités

LE MICRO-CRÉDIT AU SECOURS DES NAUFRAGÉS DE LA FINANCE
 

image011

AGIRabcd intervient auprès des banques pour défendre les dossiers de surendettement

Muhammad Yunus récompensé par le Prix Nobel de la Paix en 2006, avec le micro-crédit, largement développé au Bangladesh. Il n'est plus l'apanage des pays en développement ou en transition. Il se pratique aujourd'hui en France, où des besoins énormes se font sentir. L'Union des CCAS estime à cinq millions le nombre de personnes concernées. Les projets d'attribution doivent s'inscrire dans une démarche personnelle, afin de permettre aux personnes exclues du système bancaire de s'insérer ou se réinsérer professionnellement et socialement ou de faire face à un accident de la vie : décès, divorce, frais médicaux…

 

Ils peuvent aussi être attribués pour des achats de biens de consommation courante ou pour l'accès au permis de conduire. La longueur et la complexité des démarches à faire pour obtenir un prêt sont un frein pour  les demandeurs, ainsi que pour les acteurs associatifs qui les accompagnent. C'est à ce niveau que s'inscrit l'action d'AGIRabcd qui intervient comme rédacteur neutre. Son intervention consiste à présenter à la banque un dossier abouti, avec tous les justificatifs nécessaires.

 

Cette interface permet à la banque d'obtenir des dossiers complets, établis selon ses critères, ce qui facilite et accélère ses prises de décision. ÀGranville, Hélène et Louis-Georges Couturier (délégation MANCHE) ont démarré cette action en 2012. Ils ont déjà finalisé plusieurs dossiers qui ont abouti ; d’autres sont en cours d'instruction.Pour 20 000 demandes satisfaites à ce jour, nul doute que la demande est immense. Cette action est sûrement amenée à se développer partout dans nos délégations.

 

 

Retour

Actions / Réalisations

 
 

Les Actions / Réalisations à découvrir

 

Partenaires

MAE